« Claudine...qui n’est pas contente » est peut être Claudine Carre épouse d’Eugène Chandioux, frère d’Isaure ; à moins qu’il ne s’agisse de Claudine Giraud, épouse de Léon, un autre frère d’Isaure.

Peut être faut il comprendre ainsi l’allusion sur la bande à Bonnot : « Si tu ne donnes pas de nouvelles, c’est que tu as fait une mauvaise rencontre...Peut être la Bande à Bonnot. Si on prévient la police pour la lancer à ta recherche, par crainte d’un enlèvement, on peut risquer ta vie (vu les crimes sanglants de la Bande)... »

Mais c’est de l’humour, bien sûr !

> Lire l'article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de GeneaNet : Un métier d'autrefois : l’atelier de cordonnier du Bouif

logo.gif