Certains d'entre vous connaissent peut-être déjà Jean-Yves Baxter, journaliste et par ailleurs collaborateur de Geneanet. Habitant Romans-sur-Isère, dans la Drôme, il a eu une idée toute simple : à partir des noms des soldats Morts pour la France, inscrits sur le monument aux morts, il s'est plongé dans les archives et a reconstitué les parcours de chacun. Ce travail long et fastidieux, mais passionnant, a abouti à la publication d'un ouvrage à compte d'auteur. Un travail de mémoire essentiel qu'il nous présente ici.


Jean-Yves_Baxter.jpgComment avez-vous eu cette idée ?

J'ai commencé début 2011. D'abord, il y avait le centenaire de la Première Guerre Mondiale qui arrivait et il fallait s'y prendre à l'avance pour être prêt en 2014. Ensuite, ce travail de recherche n'a jamais été fait à Romans. Et sur la plaque commémorative de la ville, à vue d'œil, j'ai compris qu'il manquait beaucoup de noms.


Quel est le but de cet ouvrage, qui trouvera de l'intérêt à le lire ?


Le but était donc de lister tous les militaires natifs de Romans et Morts pour la France pour les faire connaître et leur rendre hommage.
Toutes les personnes qui ont de la famille à Romans ou dont un ancêtre est mort dans les hôpitaux de Romans pendant la guerre y trouveront un intérêt.
Il y a plus de 900 biographies...


Combien de temps cela vous a t-il pris ?

Quatre ans. Pendant mon temps libre donc essentiellement la nuit. Les recherches étaient plus ou moins intenses selon les périodes.


Comment avez-vous procédé pour retracer le parcours des soldats ?

J'ai fait une première liste avec les noms gravés sur la plaque commémorative de l'Hôtel de Ville (517 noms), le carré militaire du cimetière (79 noms) et les diverses plaques commémoratives (monument aux morts, lycées).
Parmi tous ces militaires, beaucoup n'étaient pas exactement romanais car morts dans les hôpitaux ou faisant partie du 75è RI qui avait caserne à Romans.

Pour dresser la liste complète des natifs de Romans, j'ai utilisé la base des Morts pour la France du SGA (Mémoire des Hommes).
Ensuite, pour rédiger les biographies de tous ces militaires, j'ai utilisé le maximum de sources disponibles aux archives de Romans, aux AD Drôme, etc.

dictionnaire-biographique-des-romanais-morts-pour-la-france-1914-1918-jean-yves-baxter-001.jpg
Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées ?

Aucune difficulté particulière dans les recherches proprement dites. La seule difficulté est que c'est un travail très long et fastidieux quand on a près d'un millier de militaires à traiter.


Quels sont les parcours les plus émouvants ou les plus étonnants que vous avez reconstitués ?

D'abord, j'ai découvert qu'il y a 179 militaires nés à Romans et Morts pour la France qui ne sont pas inscrits sur la plaque commémorative de la ville. C'est gigantesque ! Je n'ai pas connaissance d'une ville qui ait oublié autant de ses enfants Morts pour la France.
Bien sûr, j'ai trouvé beaucoup de familles dont tous les garçons sont morts à la guerre.

Petite anecdote, j'ai aussi trouvé au carré militaire une tombe sur laquelle le nom d'un militaire est mal orthographié : il y est appelé Louis Birgir au lieu de Louis Berger. Mais le plus étonnant, c'est qu'une autre tombe porte son nom correctement orthographié. Il y a donc une des deux tombes qui ne contient pas la bonne personne ! Il est malheureusement presque impossible de savoir qui est réellement inhumé à cet endroit.


Avez-vous eu des contacts avec les familles de ces soldats, pendant ou après la réalisation du livre ?

Au début de mes recherches, j'avais lancé des appels dans la presse locale pour demander des photos, documents, etc. J'ai reçu très peu de réponses mais elles ont toutes donné lieu à des belles rencontres et j'ai sympathisé avec plusieurs de ces personnes.


Comment se procurer le résultat de ce travail ?

Il s'agit d'un ouvrage auto-édité que vous pouvez acheter ici au prix de 25,00 € + frais de port (c'est totalement sécurisé et sans risque). A terme, les biographies seront mises en ligne avec les documents d'archives liés à chaque militaire.


Une initiative à suivre, que chacun d'entre nous peut réaliser à l'échelle de sa commune, seul ou à plusieurs !

Pour aller plus loin,  nous vous conseillons :

l__histoire_de_son_grand-pere_en_14-18.jpg

En vente dans notre Boutique en Ligne