Ce procès présente de multiples intérêts historiques : outre le récit de la façon dont on récoltait le maïs, et les personnes qui intervenaient (il pouvait s’agir tout aussi bien du journalier que du tisserand du village !), on voit que la subordination sociale des témoins ne leur permet visiblement pas de témoigner impartialement. On appréciera notamment comment certains mentent de manière évidente et comment d’autres évitent de dire la vérité en prétendant ne pas avoir vu la scène incriminée...

> Lire l'article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de GeneaNet : Un procès nous dévoile la vie de nos ancêtres ruraux

logo.gif