Cette crue de la Seine est particulièrement catastrophique pour la capitale et sa banlieue. Les dégâts sont énormes : les rues s’affaissent, l’électricité et le téléphone sont interrompus, les lignes de chemin de fer sont coupées, le métro est un lac souterrain et les Parisiens naviguent en barque dans les rues qui charrient des troncs d’arbres...

La décrue s’amorce le 18 février, mais il faudra plusieurs semaines pour que le fleuve retrouve son cours normal.

Une lettre de Paris et une carte postale de banlieue témoignent de la situation...

> Lire l'article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de GeneaNet : La grande crue de la Seine en 1910

logo.gif