Aidé par une amatrice de généalogie, M. Gallien (qui n'a aucun lien de parenté avec Joseph) a fouillé dans les archives de la mairie pour retrouver Maurice Vallin et ses sœurs, petit-neveu et petites-nièces par alliance de Joseph. Ceux-ci ont pu, grâce à leur arbre généalogique, confirmer leur parenté avec Joseph Gallien. La carte portant un système d'indexation qui n'existait pas en 1904, elle n'est pas restée bloquée dans un centre de courrier. L'hypothèse la plus probable est qu'elle a été retrouvée et réexpédiée en 2012. Le système informatique de la poste a ensuite constaté une anomalie et le pli s'est retrouvé entre les mains de Jean Gallien puisque l'adresse indiquée était à La Chapelle-De-La-Tour.

Au cours de ses recherches, Jean Gallien a rapidement appris que Joseph et sa femme n'avaient pas eu d'enfants, et a retrouvé ses petits-neveux par alliance, qui ont pu hériter de cette carte qu'un certain Marius a envoyé de Grenoble et sur laquelle on peut lire :

“Cher Joseph, je reçois ta carte et merci. Ne crois pas que je sois fâché, au contraire, mais tu as dû voir dans les journaux les courses que nous organisons, j’en ai par-dessus la tête”.

Il a fallut 109 ans à cette carte pour finalement arriver à son destinataire !

- Vignette: la carte postale en question, le DL/Michel THOMAS, www.ledauphine.com