m4.jpg

Les Mormons partent donc en quête de leurs racines afin de rétro-baptiser toute leur famille, et ce dans le monde entier. Ce qui donne lieu à une base de données généalogiques des plus impressionnantes !

Pour pratiquer ces baptêmes, les Mormons ont créé en 1894 la Société généalogique de l'Utah, un organisme à but non lucratif consacré à la recherche généalogique et à l'histoire familiale. Au départ, cette société était une bibliothèque généalogique. Par la suite, les Mormons ont commencé à microfilmer les registres de l'état civil et des registres paroissiaux. Ces derniers sont centralisés à Salt Lake City, où se trouve leur siège mondial (plus de la moitié de la ville est mormone).

En 1987, un accord entre l’Église de Jésus-Christ et des Saints des derniers jours et les Archives nationales de France a été conclu : les Mormons peuvent microfilmer les registres de plus de 100 ans à condition d'en procurer un exemplaire aux archives. Ils ont collecté de la sorte plus de 80% de l'état civil Français ancien en 50 ans.

Si récemment de gros projets de numérisation ont été mis en place, les dépouillements français ne sont plus accessibles pour l'instant sur le site https://www.familysearch.org/. Les données consultables lorsqu'elles étaient en ligne étaient toutefois très lacunaires. Contrairement aux idées reçues, un généalogiste ayant ses racines en France ne pouvait que rarement trouver la possibilité de faire des recherches poussées grâce aux Mormons. Les plus anciens d'entre nous se souviennent avoir pu consulter aux archives départementales proches de chez eux les microfilms mormons d'autres départements grâce à un procédé d'échange entre les dépôts d'archives, mais en quelques années cette solution a évolué : la plupart de ces microfilms ont maintenant été numérisés et mis en ligne sur les sites d'archives français (voir notre liste ici).
Pas de problèmes, en revanche, pour la Suisse et la Belgique dont on peut retrouver les dépouillements en ligne, les derniers étant photographiques. Ont été ajoutées en mars 2013 pour la Suisse 138 011 photos de sépultures entre 1613 et 1875, qui viennent compléter une base de donnée comprenant déjà des registres protestants ou encore les actes du canton de Vaud. Pour la Belgique, les registres d'état civil de Liège de 1621 à 1910, ceux de la région du Luxembourg de 1608 à 1912 et une base de donnée décès et sépultures de 1564 à 1900 ont été ajoutés au site, toujours au mois de mars. 

Du fait de l'aspect particulier de leur culte, leur base de données est sans doute la manière la plus simple de mener à bien des recherches à l'international (les Mormons viennent d'ailleurs d'ajouter des collections de documents pour la République Dominicaine, l'Italie, le Pérou et l'Espagne).Il est possible à cet effet de commander et de louer les microfilms dans un des centres d'archives mormons ou d'étudier leur base de données sur Internet, qui n'est cependant pas complète. On peut effectuer dans ce cadre une recherche par lieu. Les pays ont été répartis dans diverses catégories : Afrique, Asie et Moyen-Orient, Australie et Nouvelle Zélande, Canada, Antilles et Amérique centrale et du Sud, Europe, Mexique, Océanie, Royaume-Uni et Irlande, États-Unis.

Une fois la catégorie sélectionnée, le site vous propose une liste de documents par pays ou par région et par ordre alphabétique. Pour la Chine par exemple, le site donne l'accès à une collection généalogique de 1229 à 2011 ainsi qu'un lien vers l'IGI (Index de Généalogie International). Une aide précieuse, donc, bien que tous les pays ne soient pas encore représentés. L'emprunt des microfilms est payant mais, bonne nouvelle, des projets de diffusion sont en cours pour un accès gratuit à tous de l'ensemble des registres microfilmés en cours de numérisation.

Outre la location de microfilms, vous pouvez entamer une recherche par pays en utilisant le wiki du site Family Search. Celui-ci recense des outils (liens vers des associations anglophones spécialisées dans la généalogie du pays, recensements et autres) afin d'aider les généalogistes qui tentent de retrouver des ancêtres dans d'autres pays. Cette partie du site étant contributive, ne vous étonnez pas que certaines pages de pays, bien que listées, soient vides : difficile de trouver des sites web concernant des registres d'état-civil en Azerbaïdjan par exemple...

Vignette : Mormons - 1870

Image : carte du monde (jy2m.com)