Explorez votre généalogie, publiez votre arbre généalogique, débuter en généalogie.

Geneanet

Connexion

identifiant et/ou mot de passe oublié(s)


Le Blog Généalogie

21 octobre 2014

Exposition Centenaire de la Grande Guerre à Saint-Médard-en-Forez (42)

On nous communique :

La commission "Patrimoine" du conseil municipal de Saint-Médard-en-Forez (Loire) organise une exposition "Centenaire de la Grande Guerre" du 16 au 21 novembre 2014.

L'exposition débutera le dimanche 16, jour de la commémoration du 11 novembre à la salle d'animation du village et sera ensuite visible en Mairie du 17 au 21 novembre.

21 octobre 1914 : sur le front des Flandres

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal fait un point précis sur les batailles qui se déroulent sur le front des Flandres. Au Maroc. Situation militaire : on signale des progrès sur divers points du front malgré une forte résistance. Le bilan du vandalisme. Les Allemands battus sur la Vistule auraient perdu 30000 hommes. Deux cuirassés français ont été lancés : la « Normandie » et la « Flandre ». Lettre d'un allemand pour montrer « où ils en sont ». Les tentatives autrichiennes contre le mont Lovcen ont échoué. Les mines de Normandie appartenant à des sociétés allemandes, vont être mises sous séquestre. Les Hindous, les Canadiens, les Australiens... et les Hugarugas. Un croiseur  japonais détruit par une mine. Le sang d'un médecin transfusé à un soldat.

Lire la suite...

20 octobre 2014

20 octobre 1914 : pourquoi les enfants ne peuvent pas aller se battre

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, l'édito du Petit Journal revêt un lyrisme exacerbé comme sait bien le faire Jean Richepin, qui explique aux enfants, désireux d'aller se battre comme leurs aînés, pourquoi ils ne peuvent pas les rejoindre. Les manœuvres austro-allemandes en Italie. Situation militaire : nous avançons vers Lille, nous occupons toujours Thann, progrès britanniques au Nord, attaques repoussées en Belgique. Les serbes repoussent les Autrichiens. Les Russes brisent l'offensive austro-allemande. Article du Journal de Genève évoquant une ouverture qui s'est produite dans les lignes allemandes. Une tranchée monstre : le canal du Nord. La tsarine infirmière. Et si l'on ne pouvait pas restaurer la cathédrale de Reims ? Pour la santé de la France.

Lire la suite...

19 octobre 2014

19 octobre 1914 : il faut suivre l'exemple des anglais

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal, sous la plume de Jean Lecoq, affirme que la France devrait se méfier des usines allemandes implantées dans le pays, et faire comme les anglais qui ont vite épuré d'éventuels espions chez eux. Édito de Stephen Pichon concernant l'Italie, qui n'a toujours pas choisi son camp. Situation militaire : progression de notre aile gauche, attaques repoussées sur l'Yser. L'Allemagne, ennemie du genre humain. Le roi des Belges affirme sa confiance en la victoire finale. L'artillerie russe peut répondre aux 420 allemands. Le Kronprinz et le garde du château. D'après le New-York Herald, la bataille de l'Aisne fut un échec pour l'Allemagne. Ce qu'on fait et ce qu'on dit dans la capitale allemande.

Lire la suite...

18 octobre 2014

18 octobre 1914 : livre d'or des enseignants tombés pour la France

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal annonce que le Bulletin de l'Instruction Publique publie sa troisième liste de blessés (une aubaine pour les généalogistes du siècle prochain). France et Roumanie. Situation militaire : calme relatif sur tout le front, à notre aile gauche les progrès continuent. Le convoi d'un soldat. Les Allemands réduits à la défensive sur le front russe. Le baptême du feu, premier témoignage d'un journaliste autorisé à se rendre sur le front. "Aux faisceaux !". À propos du cardinal Ferrata. Trois déplacements ministériels. Disponibilités militaires de l'Empire britannique. Un article de l'ex-Président Roosevelt. Le député-maire de Lens aurait été remis en liberté par les Allemands.

Lire la suite...

17 octobre 2014

Découvrez "Sauvons nos tombes", notre nouvelle application pour tablette et smartphone !

sauvvons_nos_tombes_vign.jpgVous possédiez peut-être déjà l'application Geneanet, qui vous permet de consulter et modifier votre arbre en ligne. Nous sommes heureux de vous présenter une nouvelle application, consacrée à la sauvegarde des photos de tombes. "Sauvons nos tombes" comme son nom l'indique, vous permet de photographier toutes les tombes d'un cimetière simplement et rapidement. Présentation.

Lire la suite...

17 octobre 1914 : les listes de blessés seront diffusées dans le Petit Journal

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal annonce que pour rassurer les familles les listes des blessés seront diffusées dans leur quotidien. Jean Richepin, dans son édito, se demande s'il n'exagère pas en évoquant la monstruosité des allemands, mais il en conclut que non. Situation militaire : "partout nous tenons". Grande bataille sur la Vistule. L'abbé Moreux évoque la comète de Guillaume II le Sanguinaire. Nord : occupation de Lille, tentative d'assaut sur Calais, après le bombardement d'Arras. "Pendant la guerre", de belles planches en couleur en hommage au bon esprit des soldats, éditées par le Petit Journal, en vente partout. Mort de M. di San Giuliano, ministre des affaires étrangères italien. L'université d'Aix offre asile aux universités belges.

Lire la suite...

16 octobre 2014

Jeanne Bardey, dernière élève d’Auguste Rodin

logochro.jpgAvec Jeanne Bardey, on ne s’ennuie jamais car il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir. Dans ce 8e épisode, nous allons la suivre depuis son séjour en Égypte avec Alexandre Varille jusqu’à son dernier voyage en Grèce. Nous la retrouverons à Mornant pendant les années de guerre, avec quelques retours sur Lyon pour une exposition ou la commande d’un portrait. Elle n’a pas fini de nous réserver des surprises...

Lire la suite...

Un délai de viduité non respecté : le cas Combier - Robin

logochro.jpg En effectuant des recherches sur une certaine famille Robin, je suis tombé sur une autre famille Robin qui comportait une anomalie : le délai de viduité n’est pas respecté par l’Officier de l’État-Civil ! Le délai de viduité est un délai d’attente de 300 jours destiné à éviter une confusion de paternité que la veuve, et par extension la femme divorcée, doit laisser s’écouler avant de contracter un nouveau mariage, sauf exception (accouchement après décès, certificat de non-grossesse).

Lire la suite...

16 octobre 1914 : il faut mieux traiter les femmes de soldats

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, Ernest Vauquelin s'offusque de la façon dont sont traitées les femmes de soldats qui ont besoin de leur allocation, il donne un cruel exemple. Les conséquences de la chute d'Anvers impressionnent peu. Situation militaire : l'ennemi a évacué la rive gauche du Lys, gains notables sur plusieurs points. Sur les fronts du nord, succès des Français, des Anglais et des Belges. Front russe : les batailles se poursuivent. Les crédits de défense nationale aux Pays-Bas. Comment une suédoise, neutre, juge nos troupiers. Le nouveau roi de Roumanie. Un "Taube" cerné et détruit. Mort du célèbre jockey Alec Carter. Lettre de Montdidier : comment un régiment allemand a "trinqué". Le Petit Journal reprend sa publication sur 4 pages, et son roman "La figure de cire".

Lire la suite...

15 octobre 2014

15 octobre 1914 : comment reconnaître les avions allemands

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal explique à ses lecteurs comment reconnaître les avions allemands. Ernest Vauquelin affirme la "confiance, plus que jamais", dans son édito. On réfute les affirmations de l'ennemi qui dit avoir détruit deux divisions de cavalerie françaises et investi Verdun. Situation militaire : progrès près de Berry-au-Bac et occupation d'Ypres. Alerte à Hazebrouck. L'armée française et ses généraux font l'admiration de la presse britannique. Sur le front Russe. Échange de télégrammes. Le Kronprinz dans un terrier. Les victimes des "Taubes". L'hôtel de ville d'Arras détruit. Un "Zeppelin" capturé intact. La balle explosive est utilisée par les allemands malgré leurs dénégations. Après la prise d'Anvers.

Lire la suite...

14 octobre 2014

Rencontres généalogiques à Luchon (31) le samedi 25 et le dimanche 26 octobre 2014

On nous communique :

Avec le soutien de la mairie, l'antenne de Luchon de l'Entraide Généalogique du Midi Toulousain organise deux journées de rencontres généalogiques le samedi 25 octobre, de 14h à 18h, et le dimanche 26 octobre 2014, de 10h à 12h et de 14h à 18h, au Pavillon Normand, dans le parc du casino de Luchon.

Lire la suite...

Cours de paléographie, latin, sources et méthodes à Dijon

On nous communique :

Paléographie, latin, sources & méthodes : trois clés pour les archives

les Archives départementales proposent, cette année encore, des cours de latin et de paléographie pour tous niveaux. Le programme s’enrichit cette année d’une séance mensuelle intitulé « Sources et méthodes », visant à répondre, en 1 h 30, à des questions que se posent fréquemment les chercheurs. On montrera les sources d’archives et on expliquera les méthodes...

Lire la suite...

14 octobre 1914 : le gouvernement belge réfugié au Havre

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal annonce qu'après la prise d'Anvers, le gouvernement belge s'est réfugié au Havre. Dans son édito, Stéphen Pichon fustige les mensonges des Allemands qui promettent à la Pologne bonheur et liberté. Situation militaire : journée marquée par un sensible progrès de nos forces. Les Allemands ont perdu 12 000 hommes près d'Arras. Bagages de cambrioleurs. Ordre du jour du général Joffre. Le prince Oleg de Russie est mort de sa blessure. Procédés teutons. Un officier allemand giflé par un Alsacien. L'état de M. Di San Giuliano. Point sur les troupes serbo-monténégrines en Dalmatie et Bosnie. Un drapeau mutilé du 81e d'infanterie présenté aux soldats. Saisie et mise sous séquestre des biens allemands et austro-hongrois.

Lire la suite...

13 octobre 2014

Exposition pour le centenaire de la Grande Guerre à Puiseaux (45)

On nous communique :

La section généalogique de l'association Cristal organise une exposition pour la commémoration du centenaire de la Grande Guerre : les 9, 10 et 11 novembre 2014, salle des Fêtes de Puiseaux de 10 h à 18 h, 45390 PUISEAUX.

Une conférence sur "l'armée en 1914" aura lieu le dimanche 9 novembre à 14h30.
Les écoles de Puiseaux visiteront l'expostion le lundi 10 ( de nombreux panneaux illistreront la vie ou le parcours des poilus de la région morts ou revenus du conflit).
La fin de la cérémonie du 11 novembre se fera à la salle des Fêtes après le parcours habituel aux différents monuments aux morts de la ville.

- page 1 de 515