Explorez votre généalogie, publiez votre arbre généalogique, débuter en généalogie.

Geneanet

Connexion

identifiant et/ou mot de passe oublié(s)


Le Blog Généalogie

31 août 2014

31 août 1914 : mobilisation de la classe 1914

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal annonce que la classe 1914 est elle aussi appelé à venir se battre, ainsi que les plus anciens réservistes. Stéphen Pichon évoque les "exploits" Allemands contraires aux principes de la guerre. La situation n'a pas évolué. Les Allemands en Belgique. Les Russes en plein action. Un aéroplane a jeté des bombes sur Paris. Nouvelle défaite des Autrichiens à Lovcen. Le général Pau. Les mensonges allemands. Effroyable barbarie des Autrichiens en Serbie. La guerre navale.

Lire la suite...

30 août 2014

30 août 1914 : évacuation de la zone militaire de Paris

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal publie, sans dramatiser,un communiqué qui demande à tous ceux qui vivent près des forts qui entourent Paris, d'évacuer ou de détruire les lieux. Ce n'est pas dit, mais les Allemands sont en effet tout proches de Paris. Stéphen Pichon est toujours optimiste et confiant.  Situation militaire : progression en Lorraine et évolution mitigée sur le front du Nord. L'incendie de Louvain par les Allemands. Les Russes avancent et les Allemands reculent. Victoire navale anglaise. Ce que l'on dit à Londres. Pour l'édification des Américains. La grande bataille austro-russe. Au Conseil des ministres. Un lieutenant allemand victime de sa déloyauté. Citations à l'ordre de l'armée.

Lire la suite...

29 août 2014

29 août 1914 : proclamation du gouvernement à tous les Français

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal reproduit la proclamation du gouvernement qui enjoint les Français à rester "fermes et résolus" : la victoire est indéniable. Inquiétudes de l'Allemagne qui désapprouve qu'on lui reproche d'avoir envahi la Belgique. Télégramme du général Joffre au général French. Barbares sur mer comme sur terre. Le croiseur allemand Magdebourg a fait explosion. La situation au front reste identique. Les Allemands retardent. Les fonctionnaires doivent rester à leur poste. L'armée allemande souffre du manque de  vivres.

Lire la suite...

28 août 2014

28 août 1914 : lettre de Millerand à Joffre

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal publie la lettre adressée par le nouveau ministre de la guerre, Raoul Millerand, au général Joffre. L'édito de Stéphen Pichon se félicite de la nomination de Millerand envers lequel il manifeste toute sa confiance. Proclamation du gouvernement concernant les réunions quotidiennes des ministres. La situation militaire progresse dans les Vosges et autour de Nancy, les allemandes subissent des "pertes formidables". Carte des progrès de l'offensive russe. En Belgique. Un paquebot allemand coulé. Le Togoland allemand. À la chambre des communes à Londres.

Lire la suite...

27 août 2014

27 août 1914 : l'appel de Lord Kitchener à l'Empire britannique

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal publie un gros titre rassurant : l'appel de Lord Kitchener à tout l'Empire. La victoire Russe s'accentue. Point sur la situation des armées. Comment une colonie d'Italiens hommes, femmes et enfants a été massacrée. Reproduction à l'identique de l'édito de la veille de Stéphen Pichon, sur "l'avalanche" qui n'aura pas lieu. Succès belge près de Malines. Politique du gouvernement japonais.

Lire la suite...

26 août 2014

26 août 1914 : que mangent nos soldats ?

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal s'intéresse au sort des soldats et à leur nourriture. L'édito de Stéphen Pichon admet l'échec de notre offensive mais appelle au courage car "la civilisation l'emportera". Nos armées ont repris l'offensive à l'Est de la Meuse et en Lorraine. Un zeppelin capturé après avoir jeté des bombes. Enthousiasme Russe et révolte tchèque contre l'Autriche. Le sort de Namur. L'invasion Russe en Prusse et en Autriche. Espions, bandits, solliciteurs : les hôtes indésirables. Le général Pau a décoré un aviateur. Le territoire Serbe débarrassé d'ennemis. L'action anglo-japonaise contre l'Allemagne.

Lire la suite...

25 août 2014

Exposition La Grande Guerre dans l'Indre

On nous communique :

La société Généalogique de Bas-Barry organise du 12 au 16 octobre 2014 son exposition annuelle à la salle Okadim, centre du Poinçonnet (Indre), de 10 à 12 h et de 14 à 17 h.

Le thème cette année : la généalogie, les familles, la grande guerre de 14/18 dans le canton d'Ardentes (Indre)

Que risquait un bigame en 1801 ?

logo_csghf.jpgLes experts de la Chambre Syndicale répondent à vos questions.

Cette semaine, une question de Marie-Annick Borde :

Que risquait un bigame en 1801 ? Car je n'arrive pas à prouver que mon ancêtre ne le fut pas.

Lire la suite...

Comment les civils ont-ils vécu le début de la Grande Guerre ?

civils14-18.jpgOn évoque souvent la guerre de 14-18 par son côté sanglant, ses batailles effroyables et le calvaire vécu par les soldats au front. Pourtant, les femmes, les enfants et les hommes restés sur place eurent aussi à subir, à leur façon, cette terrible guerre. Comment ont-ils vécu le début de celle-ci ?

Lire la suite...

Les noms de famille qui font l'actualité

l'onomastique par Jean Tosti.pngLes noms ont une histoire : nous vous proposons de découvrir régulièrement l'origine de quelques patronymes, connus ou moins connus, grâce à notre expert Jean Tosti. Le mois d'août (et la dernière semaine de juillet), c'est le mois du lion... zodiaqualement s'entend ! Penchons-nous donc sur l'origine des noms de quelques people nés entre 23 juillet et le 22 août, qui ont fêté leur anniversaire ces jours-ci.

Lire la suite...

Les records de la généalogie : vos ancêtres sont-ils sur le podium ?

Records_de_la_genealogie.jpgGeneanet référence sur ses arbres généalogiques plus d'un milliard d'individus : parmi ceux-ci, aidez-nous à dénombrer ceux qui ont battu, sans le savoir, des records de fécondité, de longévité, du nombre d'unions... aidez-nous à constituer les Records de la généalogie !

Lire la suite...

25 août 1914 : Situation en Belgique et en Lorraine

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal annonce en gros titre "la Bataille" qui vient de commencer. Un point est fait à l'Ouest et à l'Est de la Meuse, en Belgique, ainsi qu'en Lorraine ; de même qu'un aperçu d'ensemble et que la situation de nos différentes armées. Carte du théâtre des opérations. La mission de la France : résister de toute notre énergie. L'affaire du croiseur Zenta, coulé en Adriatique, vue d'Italie. Les Russes victorieux en Prusse orientale et en Posnanie.

Lire la suite...

24 août 2014

24 août 1914 : L'opinion publique réclame plus d'informations

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là dans son édito, Stéphen Pichon milite pour que les dirigeants fassent confiance à l'opinion publique, tout en modérant son propos : plus d'information, mais pas au détriment du secret militaire. La grande bataille est engagée sur le front, dans les Vosges et en Belgique. Le Japon a déclaré la guerre à l'Allemagne. Un texte de Stéphen Pichon publié dans le bulletin officiel des armées de la République. Un zeppelin abattu. Les victoires Russes et Serbes. Bataille à Waterloo, comme il y a cent ans. La garnison de Chaudfontaine est héroïque. Ce qu'on nous signale. Précautions prises sur la côte Belge.

Lire la suite...

23 août 2014

23 août 1914 : la France dénonce l'usage de balles explosives par les Allemands

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, le Petit Journal annonce que la France dénonce à la convention de la Haye le non-respect des règles de la guerre par l'Allemagne et son usage des balles explosives. Les Allemands sont sans foi ni loi. Situation identique en Belgique et dans la Woëvre, offensive allemande stoppée en Lorraine. Les familles souhaitent pouvoir correspondre avec les soldats au front. Sérieuses difficultés dans les Vosges. Les troupes Russes. Choses d'Italie. Victoire Serbe. France et Belgique.

Lire la suite...

22 août 2014

22 août 1914, la journée la plus meurtrière de l'Histoire de France

22_aout_1914.jpgLe 22 août 1914 est une date passablement oubliée dans le premier conflit mondial. Effacée par Verdun, la Somme et le Chemin des Dames, peu de survivants de cette bataille ayant pu traverser les quatre années suivantes sans encombres pour pouvoir l'évoquer, cette date fut la plus meurtrière de la Première Guerre mondiale, avec 27000 morts sur tout le front. La bataille de Rossignol, en Belgique, compte à elle seule 7000 morts.

> Interview de Jean-Michel Steg, auteur d'un livre consacré à cette journée, sur le site de France 24.

vignette : © Historial de Péronne, AFP (extrait)

- page 1 de 507